L’art contextuel

Publié par Ana Fernandes le

L’art contextuel

L’art est ce que tu fais, où tu es. Robert Filliou

L’artiste d’art contextuel aNa explique et illustre sa démarche artistique se revendiquant du mouvement d’action art. Elle organise depuis 1999 des installations artistiques participatives et interactives.

Mes actions artistiques se revendiquent de l’Art contextuel.

Mes pérégrinations conduisent surtout à la fabrication de schémas vivants qui engendrent une Expérience pour le spectateur avec l’intention de le rendre actif.

Je conçois des sculptures sociales, des installations artistiques dans lesquelles j’introduis le public. Il coopère à l’œuvre d’art et devient contributeur. 

Mon but est de briser les codes établis et donner ainsi une place active au spectateur. 

J’évolue dans des environnements protéiformes mais j’apprécie surtout l’immersion dans les univers hyper hiérachisés que l’on peut retrouver dans certaines compagnies, associations, institutions, voire même certaines familles,…

L’œuvre d’art réside dans sa construction.

Je rends le sujet actif et son engagement va déterminer son expérience. En conséquence, il en a la pleine responsabilité.

L’expression Art contextuel voit le jour en 1976.

Ce mouvement artistique est ensuite défini dans le Manifeste de Paul Ardenne «Un art contextuel», Flammarion, en 2002. 

Cette forme d’expression ne peut s’accomplir qu’au cœur d’un univers concret, «en situation d’intervention, de participation». L’acte créatif tend à remettre en cause les notions mêmes d’œuvre d’art, d’installations artistiques, de spectateur, de marché de l’art.

« L’expérience de la réalité est le fondement de l’art contextuel. Comme son nom l’indique, cette forme d’art existe par et pour son contexte, d’une certaine manière, ce que l’artiste revendique. L’expérience concrète est LE passage obligé de tout artiste, qui marque sa présence dans la réalité collective. »

Art contextuel – CGD Montpellier par Anaïs Ferrier

un groupe associatif parents enfants devant une fresque collective aNa MYARTBOX

« Avec ces pratiques dématérialisées, même des concepts changent au plan artistique : on ne parle plus d’«œuvre d’art», mais de «propositions artistiques». En conséquence, les critères d’analyse du descriptif artistique subissent des modifications. L’art était traité par des notions de formes, de volume, de contenu, de couleurs, etc., tandis que les pratiques sont maintenant le fait d’attitude, d’intention, de relation au sens de «donner du sens». Les choses ne sont plus ce qu’elles étaient.

Vous souhaitez en savoir plus ?

L’art sociologique et l’art contextuel semblent donc plus vouloir s’ancrer dans le réel (…) et c’est pour cette raison qu’il est difficile de formaliser une activité de manière objective impartiale. Il est plus question de méthodologie que de style. »

L’ART ET LE CONTEXTE Richard Martel

un tableau dans la lumière en vu au second plan d'un pièce sombre

Ainsi lorsque j’invite les membres d’un groupe à participer à l’élaboration d’un objet artistique, je leur expose le protocole qu’ils sont d’ailleurs libres de suivre ou pas…

L’artiste contextuel aborde ses concepts créatifs d’un point de vue idéologique, cependant, comme le mentionne Paul Ardenne. (L’ART CONTEXTUEL. Un entretien avec Paul Ardenne – Écrit par André-Louis Paré)

« Dès qu’il y a « art », il y a représentation. Un art « contextuel », qui se fait in situ, dans la rue, dans les médias, dans les entreprises, dans le cadre d’échanges en ligne, qui use donc du contact direct, en état d’immersion concrète ou de confrontation immédiate avec le public relève forcément, lui aussi, de la représentation. »

J’apporte ensuite aussi la monstration qui m’apparaît primordiale par rapport à mon concept ! En effet, je forge un souvenir grâce à l’expérience vécue et celui-ci est entretenu par la contemplation future de l’objet d’Art réalisé.

Il faut noter aussi dans cette pratique le rapport à l’autre. La confrontation avec le public constitue une expérience en elle-même qui fait partie de l’œuvre de l’artiste contextuel.

Les performances, les happenings vivent uniquement au travers du public. L’artiste contextuel aime cette confrontation immédiate, unique et singulière. Il accepte aussi que le résultat de l’expérience artistique soit complètement aléatoire, conduite par son énergie créatrice mais entretenue par les participants. 

On rejoint ici la philosophie de Alighiero e Boetti : « Mon problème n’est pas de faire des choix en fonction de mon goût, mais d’inventer des systèmes qui choisissent ensuite pour moi. »

Fresque collectives colorée réalisée par l'artiste d'art contextuel aNa lors d'un team building artistique à NewYork Manhattan.
Œuvre d'art fresque collective aNa réalisée lors d'un team building artistique
Contacter l'artiste

Email

contact@anafernandes.net

Téléphone

06 15 73 30 67

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Continuer d'explorer...

Fresque géante encadrée pré dessinée par aNa artiste dans l'atelier My Art Box et transportée et animée pour un Team Building Rennes pour l'Etablissement public foncier de Bretagne

Souvenir

Souvenir & Cadeau Collectif Fresque Graffiti. Offrez à vos convives ou collègues la meilleure expérience et surtout un merveilleux souvenir à exposer.

customisation de basket blanches

Customisation de sneakers by aNa

Customisation de basket par l’artiste aNa ! Une paire unique et originale qui apportera un plus à votre style. Se démarquer…

Matériel pour une caricature digitale imprimée en événement

Caricature digitale imprimée : un cadeau instantané

La caricature digitale imprimée est un Cadeau personnalisé instantané idéal. Accouplé à une projection live sur écran géant. Animation High Tech pour soirée, cocktail, salon, lancement produit, event.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *